28 octobre, 2017

La testostérone a bon dos !

Il serait à mon sens simpliste d'évoquer le seul rôle de la testostérone pour expliquer la violence masculine - de la même manière l'instinct maternel ne peut à lui seul expliquer le comportement des femmes en isolant les normes, le contexte social. Les facteurs psychologiques jouent un grand rôle tels le prestige social, la jalousie... Bref, la domination n'est pas une donnée naturelle mais une élaboration sociale même si les hormones jouent un rôle au sein de la régulation sociale mais on ne sait pas à quel degré. A ce titre la virilité "masculine" est un mythe - céder à toutes les tentations pour montrer que l'on est un "homme" . Toute la difficulté est de faire le partage entre l'ordre naturel et l'ordre social !


http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/09/27/25444-testosterone-peut-rendre-agressif-altruiste
Enregistrer un commentaire