13 septembre, 2017

France-Culture: " le monde "végan"!

Aujourd'hui c'est la sortie du livre de Renan Larue (USA) et Valéry Giroux (Canada) "le véganisme" en "Que sais-je ?". Renan Larue était l'invité avec J Porcher d'une émission sur France-Culture. J'espère que le grand public sera sensible à la question de la domestication des espèces et de la question de la prédation. 
Cet été, pendant que j'écrivais mon livre en montagne, Samia de l'AVF au téléphone défendait l'idée de la nécessité d'une extinction de l'espèce (position de Francione) ce à quoi je m'oppose sans avoir de solutions définitives.
Et je viens de commencer la lecture de "L214, une voix pour les animaux" de JB Del Amo qui retrace l'itinéraire des 2 co-fondateurs Brigitte Gothière (ancienne prof de physique) et de Sébastien Arsac (étude de maths et instituteur).

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/les-vegans-menacent-ils-le-monde-animal

Un résumé de l'intervention sur FB pour les militant-e-s:
Très bon débat sur France-Culture qui vient de se terminer entre Renan Larue et Jocelyne Porcher. Je pense sans me tromper que Renan Laure a pu apporter à la vision d'un monde végane quelque chose de juste et de lucide; J Porcher est plus confuse. Des questions qui devraient faire débat:
  1. - la question de la domestication des animaux: si on se refuse à les domestiquer, faut-il aller vers une extinction de l'espèce ? C'est la position stricte de Gary Francione et évidemment la question est de savoir s'il n'est pas possible de donner des droits aux animaux - position défendue par Donalson et Kymlicka. Avec raison, Renan Larue montre que la réponse n'est pas évidente...Mais on pourrait constituer un débat de société. Autre question:
    - la question de la prédation: faut-il intervenir dans le monde de la nature et des vivants? Sans admettre pour autant qu'il y a une loi de la nature et ce d'autant plus que l'homme ne cesse de la transgresser. Là J Porcher a été très très mauvaise. Les questions sont abordées par Horta, et j'ai vu que cela engendrait des questions au sein du mouvement végane
    .
Enregistrer un commentaire