26 juin, 2017

Ecrire en montagne !

Voilà les vacances à la montagne approchent et j'ai commencé le livre sur le fait d'être végan au quotidien aujourd'hui. Je dois surtout rassembler des données sur l'alimentation "équilibrée" et bien-sûr elles ne convergent pas ! Il va falloir consulter attentivement le PNNS (programme national nutrition santé) !
 J'échange donc mon appartement à partir du 13 juillet avec des retraités (sur le site Guest to Guest) et je vais donc m'installer à partir du 13 juillet aux "Contamines-Montjoie" face aux montagnes. A 33 ans, lors d'une ascension aux dômes des Miages, près du refuge du tré la trête, j'avais failli mourir parce que je manquais d'air et depuis (c'est de l'ordre du miracle et du contrôle de soi),  je maîtrise mon souffle par la course et les séjours en montagne; mais comme je dois écrire un livre et travailler l'introduction des articles de mes 4 camarades, je ne dépasserai pas les 3000m avec ma jeune chienne!  
J'aimerais - je m'en souviens encore - avoir la même forme qu'un ancien guide de montagne  qui à 80 ans faisaient des promenades à 3000 m d'altitude !
 Ensuite, j'ai un autre échange avec une famille et à partir du 5 août pendant 10 jours, je vais à Gap, et j'espère terminer le bouquin...
 Et petit hommage à Mallarmé (mort d'un spasme du larynx); en relisant Le souffle coupé, respirer et écrire de F-Bernard Michel:

"Mallarmé est mort de ne plus pouvoir parler, il est mort muet."




Enregistrer un commentaire