12 février, 2017

La vie comme un roman suite

"Antonin brouillait ses repères. Elle ne savait pas quel genre d'homme se cachait sous ses masques. Elle aurait sans doute estimé un homme se sacrifiant pour le bien de ses enfants. Elle aurait pu attendre un peu de temps. Mais elle ne supportait pas ses excuses pour ses faiblesses sexuelles. Pourtant, Antonin souffrait de cette situation et ne pas parvenait pas à communiquer avec Lou. Elle ne savait pas s'il demandait de l'aide. Mais elle voulait par la fuite mettre fin à ses tourments. Elle espérait par le voyage trouver une réponse juste." 

Enregistrer un commentaire