21 juillet, 2016

cette marmotte que je ne ramènerai pas !

J'avais dit  à ma mère samedi dernier avant mon départ: "je vais te ramener une marmotte des montagnes": elle s'est éteinte dans la nuit du 20 juillet au 21 juillet après trois années d'une longue maladie. Le 20 juillet, c'était l'anniversaire de son mariage, 59 ans de vie commune.
 Je suis de retour dans le var, chère mère - "cette marmotte que je ne ramènerai pas", mais je vais me surpasser pour toi.

14 juillet, 2016

Résister à la tentation!

Christophe André nous invite à réfléchir à la tentation ! Le meilleur moyen de ne pas résister à la tentation physique est d'y céder ! Evidemment, elle ne doit pas heurter nos convictions sinon elle pourrait nous faire souffrir:
 
 J'ai hâte de partir sur les rives du Borne à Bonneville près d'un torrent le 17 juillet (durant 19 jours). J'ai un programme chargé en août et en septembre:
- constitution d'un dossier pour la fauverie du Faron et nous allons avec mes camarades travailler très sérieusement: nous aimerions imaginer une grande réserve pour préserver les animaux sauvages; mais il faut un financement par des grandes associations
- concevoir des petites fiches pour ma classe-relais l'année prochaine avec une préparation sur l'alimentation et la mise en place d'ateliers philosophiques (je vais bien-sûr faire appel au milieu associatif)
- préparer le stage en philosophie sur la conscience animale avec une collègue de SVT de mon lycée à destination des collègues de Nice et d'Aix
- Et puis peut-être, écrire un livre après les balades avec Litchi la labrador et tenter de remporter un prix ou alors écrire une nouvelle sur un thème proposé cette année "la trahison": l'art de la nouvelle est compliqué. Mais je pourrais imaginer une" chute" (c'est un "procédé" de la nouvelle): une femme pourrait s'imaginer être trahie et finalement parvient à y voir clair dans l'univers de ses fausses croyances ...Et se réconcilie avec elle -même, avec l'être estimé. Mais il faudrait que l'écrit laisse place à des images suggestives à la manière de J. London.
 Si urgence pour le dossier Faraon, ne pas hésiter à téléphoner ou envoyer un texto (0601847145).
 
 


12 juillet, 2016

Hermann Hesse: lettre à un jeune artiste

Hermann Hesse est un auteur que je lis depuis l'âge de 14 ans: dans cette lettre adressée à un jeune artiste, il interroge le sens de l'existence et se pose la question d'un idéal démesuré chez l'artiste. Viser l'absolu, ce serait s'enfermer dans une tour d'ivoire sans contact avec la réalité.
 On pourrait imaginer deux jumeaux de caractère et de disposition qui ne cesseraient de s'idéaliser: aucun avenir ne serait envisageable si l'un d'entre eux voulait des choses contradictoires - garder son idéal et le fuir. La lucidité pour la "jumelle" consisterait à faire le choix d'une existence paisible sans tourment vers un être entier et loyal.
 

11 juillet, 2016

Musique vibratoire: un art !

Erik Nicollet - par ailleurs militant de la cause animale à Toulon - est un spécialiste de "musique vibratoire". Il sonde ainsi les profondeurs de l'âme humaine. Et Erik a trouvé un équilibre merveilleux avec son épouse. Comme en amour entre deux êtres, s'il n'y a pas "d'accord", de "vibration", alors il faut y renoncer car la lutte ne mène qu'à la défaite de l'individu:

https://www.youtube.com/watch?v=cYODvcQ0qJw


10 juillet, 2016

Vacances à Bonneville !

 L'année prochaine, je vais pouvoir travailler pour des élèves en situation de décrochage à la Seyne sur mer: c'est un véritable défi ! Il faut avoir en soi un souci de justice pour motiver des jeunes, pour les faire avancer. Je sais que ce sera dur, mais je vais travailler avec une équipe et j'ai une bonne connaissance du milieu associatif (l'idéal serait de disposer d'intervenants d'univers différents).
 
  Voilà pourquoi, je vais m'accorder une pause cet été, et par échange d'appartement (guest to guest) je vais partir le 17 juillet (en train avec la labrador Litchi ! !) à Bonneville en Haute-savoie 19 jours. J'espère pouvoir gambader, dormir et peut-être écrire (si j'ai de la place pour amener mon portable). J'espère oublier (un peu) le chat.
 
 

Contre le spécisme !

Pour défendre la dignité et le droit des animaux, je serai à Paris le 27 août 2016. J'ai travaillé et envoyé deux textes aux organisateurs aujourd'hui et une discussion sur le spécisme devrait avoir lieu Place de la République! Ce sera une grande journée pour les militant(e)s et les animaux non humains !
Nos convictions nous font grandir et avancer.
 
 

08 juillet, 2016

Savoir et avancer

Belle réflexion ! On sait depuis Socrate que la connaissance de soi est fondamentale à notre équilibre; et le "deviens ce que tu es" de Nietzsche tout aussi essentiel. Et il est parfois sage de laisser celui qui ne nous témoigne aucun signe d'affection, ne fait aucun effort et se contente de prendre ce qui est avantageux, utile. Nous exigerons toujours davantage.
 

06 juillet, 2016

Lamartine

 
"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé"

                                                                         LAMARTINE