06 novembre, 2016

Echolocolisation chez les chauves-souris

Actuellement, je prépare un stage (le 26 et 30 janvier 2017) en philosophie avec ma collègue de SVT : nous allons travailler ensemble ce mercredi après-midi au lycée. Toute la question est de savoir si l'on peut attribuer une pensée consciente aux animaux non-humains et à quels degrés. Le travail de Griffin sur l'écholocalisation des chauves - souris est fascinant: il ne s'agit pas seulement d'un système de prévention des collisions mais bien de trouver et de poursuivre des proies. A cet égard,  il semble nécessaire de présupposer une forme de reconnaissance de soi pour son propre itinéraire de vol afin de percevoir l'écho des autres chauves-souris.
 En somme, comme en Provence, il doit exister une douce lumière qui nous guide.


http://www.batresearchnews.org/Miller/Griffin.html

 Batman, l'homme chauve-souris qui n'a pas peur: un vrai homme-animal !!!



Enregistrer un commentaire