13 novembre, 2016

Blaise Pascal un brillant polémiste

Il serait absurde selon Gérard Lebrun, un ancien professeur à Aix-en-Provence, de réduire pascal à la ferveur de sa foi; car "c'est son armature conceptuelle qui explique pourquoi il a vécu le christianisme d'une manière si singulière."
 Ne l'oublions pas, Pascal est un génie ! A 16 ans il écrit un Traité des coniques; à 19 ans, il invente une machine à calculer; et surtout ses traités expérimentaux sont remarquables, notamment le Traité sur l'équilibre des liqueurs. Mon ancien professeur, Gérard Lebrun, me disait que Pascal était un "boxeur". Il m'avait proposé de faire un travail (Master) sur Pascal et Hume; et à 22 ans, j'avais préféré travailler uniquement sur Hume.
 Pascal, dans son art des détours (je vais écrire la recension de cet ouvrage la semaine prochaine), fustige Descartes et son idée de savoir universel:
"Nous brûlons du désir de trouver une assiette ferme et une dernière base constante pour y édifier une tour qui s'élève à l'infini, mais tout notre fondement craque et la terre s'ouvre aux abîmes."
 Il est assez remarquable de voir comment Pascal, à 24 ans, réfute les sophismes de Noël, jésuite et ancien professeur de Descartes: cet homme ne comprend en rien la valeur de la démarche expérimentale et remet en cause la célèbre expérience sur le vide (Puy-de-Dôme). Pascal en une formule, détruit les élucubrations de son adversaire:
- a) l'hypothèse étant niée, il s'ensuit une absurdité; la proposition est donc vraie
- b) l'hypothèse étant posée, il s'ensuit une absurdité; la proposition est donc fausse
- c) ni la négation, ni l'affirmation de l'hypothèse n'entraînent d'absurdité; la proposition est donc douteuse
 
 Pendant les vacances de Noêl, je vais  à Clermont-Ferrand: l'appartement de ma sœur se trouve en face du jardin Lecoq, là où Pascal avait l'habitude de se promener avec son beau-frère Perier. Je reste dans le Sud - mon beau-frère me disait qu'il manquait de lumière dans la région du Puy-de-Dôme et j'ai besoin de mon "soleil" !
 

Enregistrer un commentaire