08 juillet, 2016

Savoir et avancer

Belle réflexion ! On sait depuis Socrate que la connaissance de soi est fondamentale à notre équilibre; et le "deviens ce que tu es" de Nietzsche tout aussi essentiel. Et il est parfois sage de laisser celui qui ne nous témoigne aucun signe d'affection, ne fait aucun effort et se contente de prendre ce qui est avantageux, utile. Nous exigerons toujours davantage.
 
Enregistrer un commentaire