02 juin, 2016

courir au Faron !

Je discutais hier au téléphone avec mon beau-frère de retour de Chennaï en Inde du Sud (avec ma sœur et les enfants): il m'a confirmé que 1h07 c'était pas mal pour ma course de 10 km ce dimanche: il reste que j'ai mal négocié mes descentes; donc je compte bien tirer profiter de cet enseignement pour courir en 1h d'ici trois semaines au Faron tous les dimanche jusqu'au sommet ! Courir demande un dépassement de soi comme aimer demande de l'attention, de la constance même quand l'être aimé nous bouscule !   
 En attendant, révision avec mes élèves pour les épreuves du bac; une période que j'aime particulièrement où j'essaie - dans la limite de mes possibilités -  de leur faire gravir des sommets !!


Enregistrer un commentaire