01 avril, 2016

Répandre les cendres

Le 1 avril 2015, je répandais les cendres de Bill sur la plage, car rien ne se perd !
 Une vie qui se perpétue mon cher épagneul; un espoir qui se termine pour moi et une nouvelle vie qui commence, une ouverture vers les autres  sans "intransigeance", sans tromperie et sans temps perdu.

Enregistrer un commentaire