28 février, 2016

La fidélité à soi-même !

J'avais montré dans mon ouvrage "Agir gratuitement, la grande illusion?" que la soumission à l'autorité (obéissance passive selon Milgram) témoignait d'une absence de fidélité à soi-même; aussi celui qui fait preuve de lâcheté fait abstraction de ses principes moraux.
 Quant à la fidélité dans un couple, je ne me prononcerai pas sur la vertu de cette attitude; instinctivement, je déteste l'infidélité, la tromperie. D'ailleurs, si une personne de confiance me trompait, je partirais sans autre explication. Et en toute logique, je ne trompe jamais et je ne mens (presque pas) pas. Mais ce n'est pas un raisonnement philosophique, je sais. Deux billets d'humeur vont suivre.
Enregistrer un commentaire