30 août, 2015

La cathédrale Saint-pierre à Genève

Ce n'était pas prévu mais j'ai lu le texte d'Alarm pour l'égalité animale face à la cathédrale Saint-Pierre à Genève
 
 devant les militants en blouse blanche: un moment inoubliable. Il va falloir qu'on envisage quelque chose de cette ampleur à Marseille !

27 août, 2015

De Genève à Evian

Il me faudra un certain temps pour me remettre de cette grande manifestation à Genève: le parcours de 3h était fantastique; de la place de la Navigation, en passant par la cathédrale, l'université de physique, et la grande place de Plainpalais avec une grande hola ! Découverte de Genève avec Cloé et rando et promenades au bord du lac d'Evian.
 
 

 

 



Chaque année des milliards d’animaux sont tués pour la consommation de leur chair
Chaque jour des animaux sont transportés dans des conditions insupportables
Chaque heure des animaux finissent leur courte existence dans des abattoirs dans l’indifférence
Sans oublier les animaux vivisectés, sans oublier les animaux dont on arrache la fourrure
Sans oublier tous les animaux qu’on prive de liberté
Au nom du profit, au nom du plaisir, les animaux humains ont oublié leurs semblables !
 
Nous voulons l’égalité pour nos frères les animaux non humains, la justice pour ceux qui diffèrent de nous en apparence
Nous refusons de toutes nos forces le spécisme, nous voulons en finir avec l’exploitation d’êtres sensibles, avec les dominations
Rien ne justifie les souffrances que nous faisons endurer aux animaux !
Rien ne justifie leur vie que l’on brise et leur meurtre.
 
Aujourd’hui notre marche contre le spécisme, pour l’égalité, parle haut et fort au nom des plus vulnérables
Aujourd’hui nous voulons dire à la société que nous ne laisserons pas exterminer nos semblables les animaux non humains
Aujourd’hui nous défendrons les droits des animaux, leur liberté, leur dignité !
Parce que des humains dans le passé ont combattu l’esclavage,
Parce que des humains ont dit non à la domination des hommes  sur les femmes
La société a ouvert en certains points les yeux mais les combats ne sont pas terminés
 
Nous voulons l’égalité pour nos frères les animaux non humains, la justice pour ceux qui diffèrent de nous en apparence
Nous refusons de toutes nos forces le spécisme, nous voulons en finir avec l’exploitation d’êtres sensibles, avec les dominations
Rien ne justifie les souffrances que nous faisons endurer aux animaux !
Rien ne justifie leur vie que l’on brise et leur meurtre.
 
Parfois nous avons mal, parfois nous avons honte
Face à l’insensibilité, face au manque de manque de considération pour les animaux non humains
Pourtant nous défendrons nos valeurs pour rendre justice à nos semblables
Car rien ne justifie l’exploitation des plus faibles
Car rien ne dit que l’exploitation d’un être par un autre est moral et légitime
Tous les êtres humains sur terre n’ont pas encore acquis le droit d’être libres, de disposer de leur corps et de leur vie
La plupart des animaux sont exploités à mort dans le monde
Mais les animaux humains et les animaux non humains vivent dans le même monde
Nous nous battrons pour le droit à l’égalité, à la dignité de tous les êtres
Nous nous battrons pour un destin commun !
Pour que les animaux humains et non humains vivent dans la même communauté !
 
Nous voulons l’égalité pour nos frères les animaux non humains, la justice pour ceux qui diffèrent de nous en apparence
Nous refusons de toutes nos forces le spécisme, nous voulons en finir avec l’exploitation d’êtres sensibles, avec les dominations
Rien ne justifie les souffrances que nous faisons endurer aux animaux !
Rien ne justifie leur vie que l’on brise et leur meurtre.
 
                                                                                 Pour ALARM, laurence
 
Texte lu devant la cathédrale Saint-Pierre à Genève le 22 août
 
 

Pour l'égalité animale Genève

Fabuleux séjour à Genève: plus de 600 personnes ont défilé dans les rues de Genève le 22 août: pour l'égalité animale, contre le spécisme - discrimination selon l'espèce. Je tiens à saluer cette formidable équipe à Genève pour son organisation, son esprit d'ouverture !
 Ce fut un grand moment d'émotion pour moi: en tant que membre d'Alarm, j'ai pu lire mon texte devant la cathédrale Saint-Pierre face à des militants en blouse blanche afin de dénoncer la vivisection !
https://www.facebook.com/PEAasso?fref=nf
 Ma nièce Chloé s'est totalement investie...
Ensuite, petit séjour de trois jours à Evian et belle randonnée en montagne (10h) !

 

 

19 août, 2015

J- 2 à Genève !

Nous partons dans deux jours avec ma nièce à Genève; départ le matin après 9h de Toulon et ensuite arrivée à 14h30 à la gare suisse ! Certes, nous avons une toute petite chambre avec "lit gigogne" mais c'est à 1km de la gare et pas loin du lac. Dans l'après-midi, nous allons nous rendre sur les lieux de la manif et en fin de journée, nous allons participer à la discussion sur le spécisme.
Voici juste le refrain (le texte est long) qui va être lu le jour de la marche le samedi 22 août Place de la Navigation:

Nous voulons l'égalité pour nos frères les animaux non humains, la justice pour ceux qui différent de nous en apparence
Nous refusons de toutes nos forces le spécisme, nous voulons en finir avec l'exploitation d'êtres sensibles, avec les dominations
Rien ne justifie les souffrances que nous faisons endurer aux animaux !
Rien ne justifie leur vie que l'on brise et leur meurtre
 
Ensuite, nous partons 3 jours à Evian au bord du lac; le bonheur, avec escalade, promenade et glaces vegan !

 * Photo de Chloé et Marie (nièces) lors de l'opération "barquettes en chair  humaine" le 30 mai sur le port de Toulon; de vraies militantes !
* 5 mois déjà mon cher épagneul !

18 août, 2015

L'évangile et la foi !

Sans être une croyante, je suis toujours impressionnée par deux récits de l'évangile, par leur puissance symbolique.
Voici le premier récit selon l'évangile de Saint- Mathieu: la confiance est un acte de foi primordial !

"Aussitôt après, Jésus pressa ses disciples de remonter dans la barque pour qu’ils le précèdent de
 
l’autre côté du lac, pendant qu’il renverrait la foule.
23 Quand tout le monde se fut dispersé, il gravit une colline pour prier à l’écart. A la tombée de la nuit, il était là, tout seul.
24 Pendant ce temps, à plusieurs centaines de mètres au large, la barque luttait péniblement contre les vagues, car le vent était contraire.
25 Vers la fin de la nuit, Jésus se dirigea vers ses disciples en marchant sur les eaux du lac.
26 Quand ils le virent marcher sur l’eau, ils furent pris de panique :
— C’est un fantôme, dirent-ils.
Et ils se mirent à pousser des cris de frayeur.
27 Mais Jésus leur parla aussitôt :
— Rassurez-vous, leur dit-il, c’est moi, n’ayez pas peur.
28 Alors Pierre lui dit :
— Si c’est bien toi, Seigneur, ordonne-moi de venir te rejoindre sur l’eau.
29 —Viens, lui dit Jésus.
Aussitôt, Pierre descendit de la barque et se mit à marcher sur l’eau, en direction de Jésus.
30 Mais quand il remarqua combien le vent soufflait fort, il prit peur et, comme il commençait à s’enfoncer, il s’écria :
— Au secours ! Seigneur !
31 Immédiatement, Jésus lui tendit la main et le saisit.
— Homme de peu de foi ! lui dit-il, pourquoi as-tu douté ?
32 Puis ils montèrent tous deux dans la barque ; le vent tomba.
33 Les hommes qui se trouvaient dans l’embarcation se prosternèrent devant lui en disant :
—  Tu es vraiment le Fils de Dieu."

16 août, 2015

Utilitarisme et abolitionnisme !

Si la souffrance est inutile, elle est surtout injustifiée ! Et pourtant la perspective utilitariste est-elle suffisante pour reconnaître la valeur intrinsèque d'un être vivant ? J'espère avoir démontré que non. Une conclusion à faire et toujours difficile de conclure !

15 août, 2015

Christine and the Queens !

J'aime la communication intuitive, celle qui permet de s'exprimer, de se faire comprendre !
Une belle reprise:
https://www.youtube.com/watch?v=iywn7VuXo70

12 août, 2015

Le choix éthique: la consommation de viande

Sans doute, le dernier chapitre à rédiger... pourquoi le fait de refuser de consommer de la viande est-il un choix éthique ? Il est souvent très difficile d'expliquer aux gens qu'il ne s'agit pas seulement de liberté mais d'un engagement à l'égard de ses propres valeurs. Si l'on était cohérent avec soi-même, le fait d'observer la souffrance animale devrait nous conduire à la refuser et pourtant...
 Quand je fais confiance à une personne, cette confiance est absolue; quand elle m'inspire les sentiments les plus nobles en raison de ses valeurs morales, elle peut aussi me faire confiance. Bref, la confiance permet de croire à ce que l'on écrit, ce que l'on aime!

08 août, 2015

Marche à Genève pour la fin du spécisme

Je porterai la voix d'ALARM le 22 août 2015 pour l'égalité animale Le texte lu ( il sera publié au dernier moment; c'est un cri, une voix) correspond à mes valeurs, mes convictions depuis l'enfance, l'adolescence: pourquoi un porc devrait-il être tué et transformé en saucisse sans autre considération ? Pourquoi des veaux devraient-ils être séparés de leur mère? Je me souviens de ces veaux que nous amenions d'un pré à l'autre en Normandie sans imaginer leur sordide sort !
Il faudra bientôt attaquer la question du choix éthique.
 
Rendez-vous le samedi 22 août à 13h30,
Pâquis, place de la Navigation
1201 Genève


"Dans nos sociétés, notre rapport aux animaux est basé sur le spécisme. Par analogie avec le racisme et le sexisme, le spécisme désigne l'idéologie qui considère que la vie et les intérêts des animaux peuvent être méprisés simplement parce qu'ils sont d'une autre espèce. Le spécisme est indéfendable car les humains ne sont pas les seuls à ressentir des émotions et pour cette raison nous devons respecter la vie et les intérêts des autres êtres sensibles qui partagent cette planète.

Des injustices du passé ont été abolies ou réduites, comme l’esclavage ou le statut inférieur assigné aux femmes. Elles aussi étaient ancrées dans la conscience collective au point qu‘on les croyait éternelles. Mais l‘histoire a montré le contraire. On peut facilement imaginer qu‘un jour les abattoirs seront considérés comme un symbole de barbarie. Nous sommes de plus en plus nombreuses et nombreux à refuser l‘injustice envers les animaux, qui devient l‘un des débats de société les plus importants de notre siècle.

La Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme se donne pour but de dénoncer l'idéologie injuste qui rend possible cette barbarie.



Participez à la Marche pour la fin du spécisme, qui aura lieu dans plusieurs villes du monde, le 22 août 2015. (Détails pratiques à venir)
Cet événement est organisé en Suisse par l'association PEA (Pour l'égalité animale => https://www.asso-pea.ch/fr/).

Il aura lieu également à Montréal, Toronto (Canada),
Zagreb (Croatie) et Los Angeles (USA)...

Ami-e-s du Canada, rejoignez et partagez la "mega demo" organisée à Toronto, et l'événement de Montréal de la JMFS/WoDES :
=> Toronto : https://www.facebook.com/events/689039581223173/
=> Montréal : https://www.facebook.com/events/439748952850688/

Nous œuvrons pour un monde qui prenne en considération
la vie et les intérêts de tou-te-s.
Ce monde est déjà en marche
Œuvrons ensemble à ce qu’il advienne au plus tôt !


 

________________________________________________
 
 

03 août, 2015

L'expérience de la mort

Une personne Claire de la cause animale me faisait part récemment de la mort soudaine de son chat. Je redoutais en effet, à cause d'une insuffisance du pancréas, des conséquences irréversibles. Son chat comme mon chien il y a 4 mois est mort en clinique après un traitement par perfusion, antibiotiques. Elle me demandait comment il était possible de supporter cette disparition.
 A mon sens, il faut admettre que la vie des autres ne nous appartient pas et surtout - ce qui est essentiel - il faut réduire la souffrance d'autrui. Je pense que la disparition de la souffrance chez un animal humain et non humain est fondamentale; qu'elle doit constituer un principe moral.
 Une personne d'une grande valeur a eu des mots justes: l'animal avait bien été traité, rencontré sur la plage. A quoi bon ajouter des années si cela doit conduire à la souffrance?