03 septembre, 2015

La quête philosophique

J'ai toujours apprécié les philosophes et logiciens tels Frege, Russell et Wittgenstein. Cette année, j'ai décidé de commencer mes cours de philosophie en Terminale par cet extrait d'un grand livre - Histoire de mes idées philosophiques - du philosophe anglais Bertrand Russell (par ailleurs grand militant):
 
" On dit trop souvent qu'il n'y a pas de vérité absolue, mais seulement des opinions et des jugements personnels; que chacun de nous est conditionné, dans sa manière de voir le monde, par ses propres particularités, ses goûts et ses préjugés; qu'il n'existe pas de royaume extérieur de la vérité auquel, à force de patience, de discipline, nous serions finalement admis, mais seulement ma vérité, la vôtre, celle de chacun d'entre nous. Cette attitude d'esprit nie une des fins principales que se propose l'effort de l'homme; et la vertu suprême de l'intégrité intellectuelle, de la reconnaissance courageuse de ce qui est, disparaît de notre vision morale."
 
 Il est intéressant de montrer que le monde est aussi indépendant de moi, de mes préjugés, opinions. Faire comprendre que la quête de la vérité a un sens, c'est justifier la recherche philosophique.
 Et comprendre, c'est aimer avec raison.
 C'est en courant que je VOIS ce qui est, ce qui constitue ma vision morale !
 
 


Enregistrer un commentaire