29 juillet, 2015

Le singe en nous

L'empathie ou capacité à se mettre à la place d'autrui, à se représenter ses propres états est sans aucun doute une grande capacité humaine. Mais je pense aussi que beaucoup d'animaux en sont capables. L'empathie cognitive repose sur l'intelligence de l'animal humain et non-humain à réagir de manière intelligente à une situation. Là encore se pose la question de savoir comment nous prenons nos décisions - sentiments, actions, prévision. Par quels mécanismes les animaux non-humains réfléchissent?
 Il reste à savoir si l'on peut en conséquence faire du grand singe une personne.
 A relire, le très bon bouquin du primatologue Frans de Waal - L'âge de l'empathie (Babel, 2010).
 
 
Enregistrer un commentaire