09 juin, 2015

George Orwell Réflexion sur le crapaud ordinaire

Très bonne conférence ce samedi à Marseille sur Orwell. Dans Comment j'ai tué un éléphant Orwell s'interroge sur le mécanisme de l'oppression et le fragment de la personnalité.  La réflexion sur la "suppression de classe" est aussi pertinente: dans quelle mesure est-elle possible et est-elle souhaitable?

 Et enfin, l'article publié dans Tribune Réflexions sur le crapaud ordinaire témoigne bien de la nécessité de vivre dans la nature - île du Jura en Ecosse - pour son indépendance d'esprit. Pour proposer un monde nouveau, un monde meilleur, ne faut-il pas aimer la nature et ce drôle d'animal - le crapaud?

Je pense que c'est en conservant notre amour enfantin pour les arbres, les poissons, les papillons, les crapauds que l'on rend un peu plus probable la possibilité d'un avenir paisible et décent"

Réflexions sur le crapaud ordinaire¨
île du Jura en Ecosse, séjour d'Orwell


Enregistrer un commentaire