29 avril, 2012

Ecrire un livre !

Voilà, le projet se concrétise: 5 pages de présentation à mon éditrice sur un thème moral qui me tient à coeur. Et d'ailleurs, quand on écrit, c'est parce qu'on juge utile de le faire. Il reste à trouver le bon équilibre: écrire pour jouer avec les idées; écrire pour vendre. Ni l'un, ni l'autre. Le tempérament devrait faire la différence !

21 avril, 2012

Psychologie du bien et du mal : recension

J'ai lu une excellente recension du livre de L. Bègue, Psychologie du bien et du mal": il s'agit d'interroger l'origine de notre sens moral et le poids social de nos comportements. Il est évident que cela permet de confronter les arguments de la philosophie morale à ceux de la psychologie expérimentale.
Je cite T. Ménissier:
"L'auteur substitue progressivement à la représentation courante d'une nature morale de l'humanité la thèse de la sociabilité profonde de cette dernière."


 Je dois préparer l'argumentaire d'un futur livre; ça tombe bien !


20 avril, 2012

Du Coudon au Puy de Dôme !

Les vacances arrivent: bien méritées; 5 paquets de copies corrigés en cinq semaines. On va se remettre à courir en altitude : du Coudon près de chez moi puis au Puy de Dôme dès jeudi !

18 avril, 2012

Freud passions secrètes

A voir ou à revoir ce grand film de J. Huston avec M. Clift (un de mes acteurs préférés) interprétant le docteur Freud: magistral ! Le scénario de J. -P Sartre fut trop long.
Histoire de confronter avec mes élèves de Terminale les prétentions de la psychanalyse avec les exigences de la science !

07 avril, 2012

La pédanterie

Dans le premier discours de La logique ou l'art de penser, on peut lire:
"La pédanterie est un vice d'esprit et non de profession; et il y a des pédants de toutes robes, de toutes conditions et de tous états. Relever des choses basses et petites, faire une vaine montre de la science, entasser du grec et du latin sans jugement, s'échauffer sur l'ordre des mots attiques, sur les habits des Macédoniens et sur de semblables disputes de nul usage; piller un auteur en lui disant des injures, déchirer outrageusement ceux qui ne sont pas de notre sentiment sur l'intelligence d'un passage de Suétone et sur l'étymologie d'un mot, comme s'il s'y agissait de la religion et de l'Etat..."

 Bien vu et bien pensé:  les pédants ont l'apparence du savoir alors qu'ils manquent totalement d'esprit aujourd'hui et hier !

La logique ou l'art de bien penser;Arnauld et Nicole, Gallimard 1992