31 août, 2010

Manuscrit de Blaise Pascal !


Une nouvelle incroyable -via Nouvelles philosophiques: un manuscrit de Blaise Pascal qui vient d'être retrouvé ! Déjà j'admire tant l'intelligence, la fougue de Blaise Pascal ! Mes élèves le savent bien.
Extrait
“ Un manuscrit mathématique de Blaise Pascal a été découvert récemment à la Bibliothèque nationale de France (BNF). Il a été repéré par Dominique Descotes, professeur à l'université de Clermont-Ferrand-CNRS, parmi les clichés du manuscrit des Pensées que le Centre international Blaise-Pascal est en train de numériser. Il s'agit d'une page de brouillon écrite au dos d'un fragment des Pensées qui était jusqu'alors passée totalement inaperçue.

C'est un document unique et tout à fait exceptionnel, car on ne disposait à ce jour d'aucune trace écrite des recherches mathématiques conduites par l'auteur des Pensées. Très tôt, Pascal se montra extrêmement novateur dans cette discipline et y consacra beaucoup de temps et d'énergie. À 12 ans, il commença seul l'étude de la géométrie. Quatre ans plus tard, il présentait devant l'Académie des sciences de nouvelles formules permettant de projeter sur un plan des cercles tracés dans l'espace. De cet Essai pour les coniques qui ouvrit notamment la voie au dessin industriel, il ne reste rien de sa main. De même, les originaux de ses autres ouvrages de mathématiques ont tous été détruits après impression. Seules quelques lettres envoyées à Fermat, Sluse et Huygens, trois grands mathématiciens avec lesquels Pascal entretenait une correspondance, ont été conservées. “ (…)

30 août, 2010

Mon zombie et moi !

Sortie prochaine de Mon zombie et moi. Par ailleurs, Philosophie magazine (septembre) consacre un entretien à cet auteur. Je suis assez d'accord avec cet auteur: la philosophie n'a pas à reprendre la méthodologie des sciences. Pour ma part, j'ai l'impression que les philosophes de cette catégorie ne sont pas de "vrais" scientifiques; ils se livrent à de purs jeux de l'esprit !
Pierre Cassou- Noguès

"Que et où suis-je ?

Après avoir revisité un certain nombre de positions classiques sur la nature et le statut du sujet (celle de Descartes notamment) et de réponses possibles à la question de savoir ce que je suis (une personne ? une machine ?), cette enquête développe une théorie originale fondée sur la notion de figures imaginaires.

On y trouvera une façon nouvelle de faire de la philosophie, s’appuyant sur et passant par la fiction. Cette méthode est mise en œuvre par l’analyse d’une série de figures tirées de la littérature, où sont convoqués des auteurs classiques comme Poe, Maupassant, Nerval, aussi bien que des écrivains de science-fiction comme Wells, Conan Doyle, Stapledon, Ph. K. Dick. S’y ajoutent d’originales fictions imaginées par l’auteur, qui deviennent autant de plans d’expérience philosophique : puis-je, au sens propre, perdre la tête ? être invisible ? intouchable ? habiter un tableau ? être fait de plusieurs morceaux ?

Voici, autour de la question du sujet, un parcours par la fiction d’un pan de la philosophie aussi bien qu’un voyage philosophique à travers la science-fiction. "

28 août, 2010

La démocratie délibérative !


La démocratie délibérative, ouvrage publié par de jeunes gens dynamiques, sort le 27 août 2010 (pas encore lu). Voici le résumé:

"
À quelles conditions une décision politique est-elle légitime en démocratie ? Certains philosophes contemporains affirment que seule une délibération publique et libre entre des citoyens égaux peut constituer le fondement de la légitimité politique dans nos sociétés contemporaines, complexes et pluralistes. C’est au terme d’un échange libre et argumenté de raisons et d’opinions que les citoyens peuvent se prononcer sur l’autorisation de la culture des OGM, choisir un système de retraite, trancher entre des dispositifs fiscaux, ou légaliser l’adoption homoparentale.


Mais pourquoi et comment réaliser un tel idéal de gouvernement par le débat raisonné dans des démocraties représentatives de masse ?

Développée dans les années 1980 en Europe et en Amérique, la « démocratie délibérative » s’est depuis
imposée comme l’un des paradigmes dominants de la pensée politique contemporaine. Ce recueil propose une introduction à ce courant théorique en réunissant des textes fondamentaux, presque tous inédits en français."


Leurs auteurs comptent aujourd’hui parmi les principales figures de la théorie démocratique.




•Les éditeurs:
Charles Girard est ATER en philosophie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Alice Le Goff est maître de conférence en philosophie à l'Université Paris 5 René Descartes.



25 août, 2010

De retour dans le Sud

De retour dans le Sud; maintenant, il va falloir relire les chapitres de mon futur livre et envisager le chapitre III: quelle angoisse!

17 août, 2010

L'auvergne pour l'inspiration !


Enfin, j'ai retrouvé le soleil près des volcans d'Auvergne ! Bill l'épagneul a senti les biches... Sinon, j'ai terminé d'écrire un article que je dois envoyer à un étudiant (j'ai déjà publié trois articles avec des gens en droit; il s'agit d'ajuster les écritures), un livre en construction et il faudrait que je pense à un article pour une revue...mais la nature m'appelle !

16 août, 2010

L'ordre moral !

Ce matin, en faisant les courses à Clermont-Ferrand, j'ai rencontré une femme qui faisait la charité: j'ai donné à cette personne de la monnaie et des fruits parce qu'elle me disait qu'elle avait faim. Mais j'ai été "choquée" par le regard des clients qui avaient l'air de désapprouver mon geste ! Cessez de penser que l'autre est votre ennemi. La politique en France est parfaitement injuste actuellement !

10 août, 2010

Fusion nucléaire


Une information qui vient de me parvenir sur Facebook et qui a de quoi mettre en colère:

— Le prix Nobel de physique Georges Charpak et d'autres scientifiques invitent à "renoncer" au projet de réacteur expérimental international à fusion nucléaire Iter, qui est "hors de prix et inutilisable", dans une tribune publiée mardi dans le quotidien Libération.

"Le coût de construction d'Iter venant de passer de 5 à 15 milliards d'euros, il est question d'en faire subir les conséquences aux budgets de financements de la recherche scientifique européenne", menaçant "de nombreuses recherches autrement plus importantes", s'inquiètent-ils.

"C'est exactement la catastrophe que nous redoutions", écrivent MM. Charpak, Jacques Treiner (Université Pierre et Marie Curie, Paris) et Sébastien Balibar (Ecole normale supérieure), assurant qu'il est "grand temps de renoncer" à Iter, qui doit être construit à Cadarache (Bouches-du-Rhône).

"Si l'on continue, tous les secteurs de la recherche vont souffrir", soulignent-ils.

Contrôler la fusion nucléaire est un "rêve ancien". La "méthode consiste à chauffer un mélange d'hydrogène lourd (un plasma de deutérium et de tritium) jusqu'à 100 millions de degrés", pour que les noyaux d'atomes fusionnent, en dégageant une énergie colossale, rappellent ces scientifiques.

Mais cela implique, écrivent-ils, de "surmonter trois difficultés majeures: maintenir le plasma à l'intérieur de l'enceinte, produire du tritium en quantités industrielles et inventer des matériaux pour enfermer ce plasma".

Or, "c'est seulement à partir de 2019 qu'Iter doit commencer à étudier la première de ces difficultés", et la troisième semble "la plus redoutable". Pour ces scientifiques, on est donc "loin de la mise au point d'un prototype de centrale électrique" et de "l'avènement d'une nouvelle filière de production d'énergie".

Ils estiment donc qu'au "lieu d'investir dans Iter, la communauté internationale et surtout l'Europe feraient mieux de reconstruire" une centrale nucléaire de quatrième génération, "afin d'améliorer ce que Superphénix nous a déjà appris".

Les réacteurs nucléaires de quatrième génération, encore au stade de la recherche, pourraient transformer les déchets actuels en combustible et fournir "ainsi une énergie propre pour au moins cinq mille ans", assurent ces scientifiques."


07 août, 2010

A qui le tour ?

Voici un extrait vidéo de Vincent Lindon interrogé il y a quelques mois à propos de son dernier film:
http://www.youtube.com/watch?v=Y0DGtfWuOaM
Cette politique actuelle me donne un sentiment de honte !

05 août, 2010

L'écriture c'est comme la promenade !

L'écriture c'est comme la promenade: cela demande du souffle; au départ, on pense que l'on n'y arrivera pas et puis à force d'entraînement, l'écriture devient plus précise, plus souple. Je viens de terminer le second chapitre de mon futur livre et j'espère achever le tout fin décembre; ensuite il faut un travail de relecture pour corriger quelques imperfections !
Puis je dois écrire un article avec un étudiant en Master de droit; quel programme !