20 mai, 2018

L'intelligence diplomatique

Je lis un ouvrage remarquable à propos de l'art du pistage: c'est une manière de renouer avec le vivant et notre animalité: c'est avec la patience de la panthère, de la magie du loup, de la grandeur de l'ours que l'on parvient à cohabiter avec les autres vivants:
" Cette aptitude étrange qu'est la patience amoureuse dans la recherche, l'ardente patience, l'intense maîtrise de l'attention, serait une ancestralité animale déposée en nous."
 Il n'y a donc pas de différence de nature entre les vivants, mais "une différence de problèmes à résoudre et d'histoire évolutive." De notre part, cela exige un décentrement qui nous permet d'entrer dans le monde des autres avec ses propres yeux. En cela, l'intelligence diplomatique est une poignée de mains qui nous tient à cœur. 
 Il reste à mettre de l'ordre dans mes notes; mais la lecture de l'ouvrage est passionnante.



13 mai, 2018

Dénoncer l'enfer des abattoirs !

Le livre de Maurizio Garcia Pereira, employé aux abattoirs de Limoges, constitue un constat accablant de l'enfer des abattoirs: l'homme et l'animal sont exploités à l'aune du rendement et du profit; sans pitié. Et un jour Maurizio craque...Ensuite, L214 commence son travail d'investigation !

https://www.nouvelobs.com/societe/20180511.OBS6483/putain-un-f-tus-le-jour-ou-mauricio-a-claque-la-porte-de-l-abattoir.html

11 mai, 2018

La justice et la vérité

La justice et la vérité sont à mon sens des valeurs fondamentales qui guident mon action. Croire en la justice, c'est exiger de mettre fin aux souffrances des êtres humains, des animaux non humains exploités. Rien ne peut justifier la souffrance animale selon le philosophe Peter Singer: c'est là une vérité ultime. Il n'y a pas à faire de la nécessité un "mal nécessaire" comme on l'entend à propos de la vivisection. 
 C'est en France que je veux continuer ce combat - sous le soleil de la Provence ou des Alpes; c'est pourtant difficile de se faire entendre auprès des éleveurs comme si les habitudes prises constituaient des obstacles. Plus le combat est difficile, plus je m'accroche car je sais depuis Bichat que "la vie est l'ensemble des forces qui 'résistent à la mort." 
Il en est même de l'amour: on sent pourquoi l'on aime et il serait vain de tomber dans les pièges de la séduction car les natures passionnées n'ont besoin que d'un seul être capable de les comprendre, de cerner leurs idéaux; l'endurance est en cela une qualité inestimable.

09 mai, 2018

Immense: Maurane !

De l'énergie et du désespoir aussi: une immense artiste Maurane !
 Et l'on pourra écouter à nouveau Starmania et "le monde est stone" !

https://www.youtube.com/watch?v=eSG9o2XKs8U


08 mai, 2018

Se nourrir en conscience

Pour mon anniversaire le 2 mai, les ami(e)s au restaurant à Aix-en-Provence m'ont fait un très beau cadeau - le livre d'Ariane Roques, "Se nourrir en conscience." J'ai pu discuter avec cette personne bienveillante et sereine: un vrai bonheur ! L'ouvrage est à savourer - quand on mange, on marche en toute conscience.

http://www.arianeroques.com/se-nourrir-en-conscience/


05 mai, 2018

Véganisme et altruisme

Une super critique du magazine "Top nature"; enfin comprise: il s'agit pour moi de dénoncer les excès de toute forme de dogmatisme et par conséquent de concilier "véganisme" et "altruisme" ! Les références philosophiques sont là...tout en douceur.
 S'interroger, prendre de la distance et mettre en avant ses convictions sans les imposer ! Ce qui doit être combattu, c'est la souffrance, l'exploitation !

"Cruelty Free Laurence Harang Sabine Brels. Patrick Llored. Sébastien Moro. Enrique Utria. "Même l’amour d’un chien, c’est sacré. Et on a ce droit-là - aussi sacré que celui de vivre - de n’avoir à en rendre compte à personne". Un livre sur le véganisme qui cite Marguerite Duras, nous ne pouvions qu’adhérer à la cause, si ce n’est que nous n’avons pas attendu d’en découvrir la dimension littéraire pour soutenir ce mode de vie dans nos pages. Tout de même, Marguerite, c’est du lourd. Et le livre, dans son entier, est de cette teneur. Solide et plein, au sens d’une plénitude que confère le choix de l’absence de cruauté, sous toutes ses formes, dans la vie quotidienne. Une démarche de conscience altruiste globale qui nous conduirait presque à chercher un autre terme que véganisme si le propos du livre n’était précisément pas de dessiner l’étendue philosophique d’un véganisme serein qui n’exclut pas d’encourager au passage les vegan à ne pas se prendre pour des gourous. Philosophie, donc, alimentation, cuisine, beauté, labels, mode, éducation, animaux domestiques : tous engagés dans un mode de vie vegan qui n’exclut aucun domaine, les auteurs parlent ici d’expérience, sans revendication. D’évidence. Le lecteur se sent guidé, accompagné mais jamais enjoint, ce qui fait toute la différence avec les bréviaires du genre. " Top nature", mai 2018


03 mai, 2018

Cruelty Free à la librairie Charlemagne la Valette

Super conférence à Aix en Provence hier; 60 étudiants et des amis ! Puis repas au resto et des cadeux d'anniversaire pour moi ! Quelle gentillesse !
 Aujourd'hui, c'est la librairie Charlemagne dans mon village; RCF a transmis un petit entretien:

https://rcf.fr/actualite/social/trois-questions-l-harang-auteure-d-un-livre-sur-le-veganisme

02 mai, 2018

Radio RCF et Aix en Provence

Entretien radio à RCF via ma camarade Dom et annonce de notre intervention à la librairie Charlemagne La valette demain et il était question de religion avec mon camarade P Llored  (un article dans "Cruelty free")! Ce sera diffusé demain à 7h, 8h et 7h40 Toulon. Ce soir, conférence à Aix-en-Provence avec mon camarade Renan Larue et je vais revoir d'anciennes élèves puis repas au resto avec Sabine, et d'autres. Vendredi,  je prépare mes cours de mai et je me repose !

29 avril, 2018

Réaction de Litchi lors de mon retrour

Un animal non humain comme un animal humain peut manifester de la joie, de l'indifférence ou de la colère lors d'une absence. Ainsi, Litchi ma labrador a manifesté une certaine joie après 5 jours d'absence (chez mon père et quelques promenades avec ma voisine). Son regard était doux. En revanche, mon ancien épagneul - Bill - ne montrait que de l'indifférence (passion) lors de quelques voyages; en général, je pars avec mes animaux.
Pour un être humain, c'est plus complexe de caractériser une réaction morale car il existe toujours la possibilité de camoufler ses sentiments ou bien d'être dans l'impossibilité de les interpréter. Ainsi, il convient toujours de comprendre les raisons d'une attitude; je pourrais vouloir expliquer les causes d'une colère:  un animal ferait la tête parce qu'on ne lui a pas consacré assez de temps. L'impossibilité de comprendre et de se mettre à la place d'autrui rend la communication difficile voire impossible. Et même si l'on est capable d'identifier des réactions - par le corps, le visage -,il est toujours difficile de savoir ce qu'une personne veut bien dire. Et si ma chienne parlait, je lui répondrais - "ne sois pas en colère, j'ai pensé à toi chaque jour"
mais elle ne le comprendrait pas car elle a d'autres codes !

Soleil et conférence!

Qu'il est doux de retrouver le soleil, la mer, les collines pour courir avec "Litchi" la labrador ! Je dois juste préparer un exposé (2ème partie) pour Sciences PÔ Aix le 2 mai (et voir d'anciennes élèves) et ensuite une présentation des ouvrages à la Valette le 3 mai avec mon camarade Renan Larue qui est très bien accueilli parmi mes ami(e)s ! Il se repose chez lui en Bretagne.

 Et pour juin, c'est encore le mystère pour ma mutation - Manosque, Barcelonnette ou autour d'Aix- parmi mes trois premiers vœux ! Commencer une nouvelle vie et surtout, je voudrais m'isoler cet été pour écrire un livre avec mes tripes; le livre d'une vie comme on croit en l'homme d'une vie !

27 avril, 2018

Un petit tour de France !

C'est la première partie de notre tour de France dans le seul but de faire connaître le véganisme, de discuter et de présenter nos ouvrages respectifs: mon camarade Renan Larue, auteur avec Valéry Giroux du "le Véganisme" et moi-même auteur de "Cruelty free" avec mon équipe. Il est plus facile de se faire entendre dans les grandes villes avec un réseau de militants - L214 Toulon, Alarm Marseille - que d'intéresser les petites agglomérations et les régions "rurales". A la librairie à Gap, il n'y avait personne et à Digne le soir - en dépit des efforts de la mairie, de la librarie - 8 personnes furent présentes.
Mais à Marseille, le 25 avril, ce fut vraiment génial et je suis contente pour Renan, Sabine, la juriste de mon équipe: d'abord RV dans un grand restaurant via Samia (ma grande copine) de l'AVF et rencontre avec le Docteur en nutrition Erpicum et Renan Larue; puis le grand pâtissier végane marseillais de "Oh faon"... Ensuite, il fallait rejoindre très rapidement Marie-Elisa et Alarm pour une vidéo consacrée à mon camarade des USA puis une discussion très animée, très sudiste à la librairie le soir. Bref, ce fut une super organisation; et avec mes camarades, on ne songeait même pas à vendre nos livres mais à discuter!!!

 La 2ème partie reprend le 2 mai  à Aix-en-Provence et je vais revoir mon ancienne élève de Bonaparte - Roxanne (et peut-être Mathilde); puis dans mon village le 3 mai à la Valette; et pour finir le 5 mai à Nice avec Sabine, la juriste et son super projet; et mon camarade Renan Larue sera à Grenoble le 4 mai.
 Bref, un super programme mais je vais courir au bord de la mer avec ma labrador et retrouver mes forces avec les légumes de Provence !!






18 avril, 2018

Journée du 20 avril au lycée !

Ce devrait être une belle journée au lycée: un forum, des ateliers et la venue d'un camarade des USA pour une conférence:

"Vendredi 20 avril après-midi, plusieurs classes participeront à des actions du projet "Bonaparte en transition".

Au programme des festivités :

 
  • Fabrication de jardinières en recyclant des palettes
  • Fabrication de cahiers de brouillon en recyclant du papier
  • Montage des bacs à compost
  • Projection du film Demain suivi d'un débat animé par un membre des Colibris, Nelly Baville
  • Conférence d'un universitaire, M. Larue, sur Gandhi et le végétarisme
  • Atelier d'écriture proposé par Joëlle François, animatrice certifiée
  • Atelier de communication : création d'un logo pour BET (Bonaparte En Transition)
  • Atelier de gestion du stress : relaxation, méditation, pratique théâtrale"
 Ensuite, nous attaquons les conférences à Toulon, Montpellier, Gap, Digne, Marseille puis en mai; ce sera Aix-en-Provence, La Valette, Nice pour les vacances - "Cruelty free", mon ouvrage collectif et le "Véganisme" de Valéry Giroux et Renan Larue, avec Sabine Brels, Renan ; Marie-Laure  nous accueille à Gap et Digne.

16 avril, 2018

Photos de famille

Le temps d'un We en famille, ma sœur a regardé avec moi nos anciennes photos - l'ainé Fifi à gauche, moi au milieu et ma sœur Muriel à droite. De là se dessinaient nos caractères et nos vies: très tôt, pour moi, l'amour des montagnes à 11 ans et des grandes randonnées en Haute-Savoie; mais aujourd'hui, j'opte pour les Alpes du Sud proches de la Provence, de la lavande. Pas de quoi être jaloux des lacs dans les Alpes de Haute-Provence et des marmottes dans les Hautes-Alpes !


12 avril, 2018

La vérité en art

Dernière partie de mon cours sur l'art; lettre de Cézanne à Gasquet:

"Ce que j'essaie de vous traduire est plus mystérieux, s'enchevêtre aux racines mêmes de l'être, à la source impalpable des sensations" 
 Paradoxalement, la présence de la montagne Sainte-Victoire serait vraie; au peintre d'en  révéler l'existence. Car il n'y a pas d'art sans conquête de la vérité; comme dans tout rapport humain.


10 avril, 2018

La sensibilité esthétique

Je poursuis mes cours sur l'art avec mes trois terminales. Mais comment est-il possible d'explorer la question de la sensibilité ? Ce sera Gustav Malher et Mozart. Qu'est-ce qu'être touché? L'art ne donne t-il qu'à penser ? La musique qui pourrait exacerber les passions... 
https://www.youtube.com/watch?v=f1TKGR12wJM

https://www.youtube.com/watch?v=dgzUIu5CR5E

09 avril, 2018

Amitiés véganes et le mythe des cigales

Sabine Brels auteur d'un article dans "Cruelty free" a présenté avec succès notre livre au Québec ce vendredi; elle me disait au téléphone qu'il existait une véritable communauté végane avec une grande énergie: tout s'est bien passé ce vendredi; les questions en droit furent techniques et 12 participants sur 15 se sont procuré l'ouvrage (je n'étais pas au Québec mais en train de dormir chez moi):

http://www.hachette-pratique.com/laurence-harang-et-sabine-brels-en-dedicaces-quebec

 Nous allons entamer un tour de France entre Toulon, Montpellier, Nice, Marseille, Gap, Digne, Aix-en-Provence, la Valette fin avril et mai avec Sabine et Renan Larue qui vient des USA. Le seul souci est l'arrivée à Toulon le 19 avril de notre camarade Renan suite aux turbulences de la SNCF; mais j'espère pouvoir réunir quelques militant(e)s à Toulon au nom de notre amitié, de notre engagement végane. Puis nous rejoindrons Marie-Laure de "Education éthique animale" à Gap et Digne: un programme très chargé!

 J'ai déjà préparé le plan des conférences mais l'essentiel pour nous trois est d'engager le débat avec d'autres.

 Je m'évade, je lis Platon et j'aime les mythes; j'espère pouvoir comprendre "le mythe des cigales"; mais je l'apprécie sans totalement le comprendre mais est-ce vraiment essentiel ?


"On dit qu'avant la naissance des Muses les cigales étaient des hommes. Quand les Muses naquirent et que le chant avec elles parut, il y eut des hommes qui furent alors tellement transportés de plaisir qu'ils oublièrent en chantant le boire et le manger, et moururent sans s'en apercevoir. De ces hommes les cigales naquirent. Elles reçurent des Muses le privilège de n'avoir besoin d'aucune nourriture, de chanter dès leur naissance et jusqu'à l'heure de leur mort sans boire ni manger puis, une fois mortes, d'aller auprès des Muses leur annoncer par qui chacune d'elles ici-bas est honorée. Elles indiquent ainsi à Terpsichore ceux qui l'ont honorée dans les choeurs, rendant cette Muse d'une extrême bienveillance pour eux. "