07 mars, 2007

L'objet de la sociologie







La tâche de la sociologie, au sens de Pierre Bourdieu, est de dévoiler les illusions du monde social qui constituent autant d’obstacles à la connaissance objective. C’est pourquoi, cette discipline remplit une fonction thérapeutique puisqu’elle contraint le sujet à organiser « le retour du refoulé », c’est-à-dire à faire parler ce qui se tait.

Dès lors, il importe de saisir en quoi consiste l’idée de « champ ». Dans la perspective de la sociologie réflexive de Bourdieu, le champ est à entendre comme une relation entre des « positions de l’espace social ». Ainsi, il s’agit de reconstituer le monde social comme n’importe quelle science qui construit son objet. Mais à la différence de la physique, la sociologie se doit d’appréhender des habitus qui se définissent comme des intériorisations marquant « le rapport à soi ». L’habitus, c’est une manière d’échapper à l’édification d’un sujet théorique ou au contraire d’un sujet social. Car le sujet pratique intériorise des normes sociales – l’héritier, le déclassé- qui constitue son propre champ perceptif. « Objectiver l’objectivation » , c’est avoir accès à une compréhension des déterminismes qui nous gouvernent afin de mieux s’en libérer. Ce nécessaire « retour sur soi » est au fondement de la sociologie critique et compréhensive de Pierre Bourdieu. Il faut donc, pour une part, laisser de côté la logique pure en ce qu’elle a d’inéluctable, pour se consacrer à la multiplicité des points de vue, à l’origine de tant de conflits.

Faire de la sociologie réflexive, c’est mettre à jour une relation complexe entre les habitus dévoilés et les champs qui sont les horizons du sujet. Faut-il pour autant faire de la sociologie une science neutre ? Si Foucault apparaît comme un « intellectuel spécifique », défini par son savoir « spécialisé », Pierre Bourdieu semble être le sociologue de la contestation tiraillé entre ses hautes exigences en matière de connaissance et son engagement sincère auprès des plus démunis.
Sur quoi repose l'objet de la sociologie ? Dans Esquisse pour une auto-analyse, Pierre Bourdieu entend défendre un point de vue pertinent, nécessaire à l'explication et à la compréhension. Mais il ne s'agit pas de se fermer au monde, mais de livrer une expérience. De ce fait, il est essentiel de se placer sur le terrain de l'expérience, sans quoi l'objet de la sociologie reste un objet vide. Ces recommandations sont-elles pertinentes aujourd'hui pour le sociologue "expérimental" ? Quelle est la place du "terrain" ?
Pierre Bourdieu et la théorie du monde social; L. Pinto, Points 2002
Esquisse pour une auto-analyse; Pierre Bourdieu, Raisons d'agir 2004
Blog de "Clic", Tentative
Enregistrer un commentaire